Mont-Saint-Michel / Col du Béal

samedi 13 mai, dimanche 14 mai, lundi 15 mai, mardi 16 mai, mercredi 17 mai, jeudi 18 mai, vendredi 19 mai 2017

ASC-Cyclo

Publié le 20 août 2017. Modifié le 20 octobre 2017.

UN BREF COMPTE RENDU

Nous étions 21. Les groupes se sont constitués progressivement et naturellement avec une situation à peu près stable à partir de la 3e étape (Joué-les-Tours/Issoudun). Un groupe de 3, un groupe de 7, un groupe de 11. Les groupes de 3 et de 7 ont progressé à des allures voisines. Le groupe de 11 allait plus doucement, mais il allait sûrement (comme dans toutes ses randonnées précédentes) ; il s'est lui-même baptisé le GROUPE DES TORTUES. Chaque groupe a sa propre histoire et ses propres anecdotes. Nous nous sommes souvent vus et revus en cours de route.

Quelques membres du club cyclo de Pleine-Fougères sont venus à vélo à notre rencontre au pique-nique de départ à Beauvoir-sur-Mer (sous le soleil mais dans le vent). Ils nous ont également accompagnés sur le début du trajet vers Chantepie dans l'après-midi. Merci à eux.

L'accompagnement par Catherine et Maggie, assurant au volant de leurs véhicules le transport des bagages, fut très sympathique. Elles nous dépassaient plusieurs fois dans la journée, au gré de leurs arrêts. Nous (groupe de 3) avons déjeuné trois fois en leur compagnie (Le Guédéniau, Écueillé, Drevant), au hasard de ces rencontres. Tout ceci contribue à créer la bonne ambiance. Merci beaucoup à toutes les deux.

L'itinéraire avait été soigneusement préparé.

– Avec des étapes équilibrées, d'une longueur certaine, mais non exagérée (pas plus de 130 km). Chantepie, Champigné, Joué-les-Tours, Issoudun, Cosne-d'Allier, Gîte FFCT des Quatre Vents à Aubusson-d'Auvergne.

– Et en utilisant Openrunner ! (en mode vélo probablement). Pour le suivre, il était alors plus commode de disposer d'un GPS sans être obligé de suivre servilement toutes ses suggestions.

De nombreux sites pouvaient faire l'objet de visites ou de contemplations. Juste quelques exemples : Bazouges-la-Pérouse et la Maison des Pendus, le Château des Pères à Piré-sur-Seiche, les clochers tors de l'Anjou, le château de Langeais, celui de Villandry et ses jardins, les pyramides de la forêt de Loches, Châteauneuf-sur-Cher, Saint-Valentin, Issoudun, Noirlac et son abbaye, l'émetteur ondes courtes RFI d'Issoudun Saint-Aoustrille et ses remarquables antennes...

Nous avons bénéficié presque toujours d'un beau temps. La chaleur, parfois présente (ce fut agréable de déguster des glaces à Villandry, devant le château), est néanmoins restée raisonnable. La pluie ne nous a importunés que lors de la matinée du jeudi entre Cosne-d'Allier et Saint-Pourçain-sur-Sioule. Au sommet du Col du Béal (1390 m) il faisait froid : presque 0°C quand on était exposé au vent ; le brouillard y dominait, entrecoupé de rares passages ensoleillés donnant lieu à de beaux phénomènes d'évaporation ; la neige était tombée quelques heures avant notre arrivée. Quelques pas de danse « serrés-collés » ont été esquissés pour tenter de se réchauffer. Les conditions étaient assez dures pour pique-niquer, mais là on ne pouvait pas faire autrement.

Il n'y a pas eu de grosses difficultés dues au relief jusqu'à l'arrivée dans le département de l'Allier ; on peut juste mentionner quelques longs faux-plats sur des lignes droites interminables avant l'arrivée à Issoudun. Leur ressenti a alors été accentué par la température qui commençait à augmenter sensiblement sous un soleil ardent. Après l'arrivée dans l'Allier à Urçay le mercredi, puis, le jeudi, de Cosne-d'Allier à Le Montet, sur une vingtaine de kilomètres et sous la pluie, ce fut plus sérieux. De fortes pentes ont été rencontrées lors du contour de Thiers ; elles ne furent pas trop longues heureusement. Pour rejoindre le Gîte FFCT des Quatre Vents, ça ne peut que monter ; assez longtemps, mais rai­son­nablement en suivant le chemin que nous avons emprunté.

La montée du Col du Béal est bien sûr à mettre à part. Elle présente un kilomètre vraiment difficile après Aubusson-d'Auvergne, en tout début d'ascension ; il fallait bien prendre garde à ne pas s'y asphyxier. Ensuite, jusqu'à Le Brugeron, la pente est irrégulière, jamais difficile, avec de beaux passages forestiers où on domine la rivière, à gauche. Sur les 10 derniers kilomètres, la pente est régulière : entre 6 et 7%.

Chacun a monté à son rythme. Catherine et Maggie ont effectué cette montée À VÉLO.

L'itinéraire entre le gîte FFCT et le Col du Béal est assez compliqué et... certains se sont perdus ; ils sont arrivés au col par un versant qui n'était pas celui qui était prévu ! Encore des anecdotes à raconter.

On se souviendra aussi d'un passage très, très raide franchi à pied par beaucoup, sur un chemin typiquement Openrunner, lors du retour au gîte.

Les hébergements furent tous de très bonne qualité. Certains avaient une belle note d'authenticité (Champigné, Cosne-d'Allier), d'autres étaient plus conventionnels et d'un style plus « moderne » (Joué-les-Tours, Issoudun). Le Gîte FFCT des Quatre Vents est d'un bon confort.

Les dîners et le déjeuner du samedi (toujours bien servis) furent des occasions privilégiées de convivialité et d'échange. Chacun pouvait faire part de son vécu au sein de son groupe et raconter éventuellement des anecdotes de la journée. Avez-vous entendu parler des aventures de Yannick dans les toilettes de Moulins-sur-Céphons ?

Bernard [*], Gaby, Josiane et sa belle-sœur Christine [*], les époux de Christine [*] et de Nathalie avaient fait un long déplacement en voiture pour être présents à notre arrivée au col le vendredi midi ou au gîte le vendredi soir. Ils y ont dîné avec nous et y ont été hébergés. Le nombre des véhicules ainsi présents a permis d'organiser le retour des personnes et des vélos. [*] il y avait donc deux « Bernard » et deux « Christine »

Une chanson composée et interprétée par le « groupe des tortues » a conclu cette randonnée, le samedi soir, à la fin du dîner au Gîte des Quatre Vents.

Une très belle semaine, dont l'organisation et la réalisation n'étaient pas évidentes, et au cours de laquelle tout s'est bien déroulé.

LE DIAPORAMA DE RAYMONDE ET ANNY

CLIQUER ICI POUR TÉLÉCHARGER

Ce lien télécharge le diaporama. Il convient ensuite d'ouvrir le fichier téléchargé pour le visionner à l'aide de PowerPoint (ceci assure la compatibilité MAC/PC).

QUELQUES PHOTOS

SAMEDI 13 MAI 2017 : Mont-Saint-Michel / Chantepie, 77 km

Préambule : de Chantepie au Mont-Saint-Michel.

erreur erreur

Pique-nique à Beauvoir-sur-Mer avant le départ vers Chantepie.

erreur erreur erreur erreur erreur

Retour à Chantepie en plusieurs groupes. Christian tient à faire un arrêt à Bazouges-la-Pérouse pour faire visiter les lieux à Alain (Odelot).

erreur

DIMANCHE 14 MAI 2017 : Chantepie / Champigné, 109 km

Au Château des Pères à Piré-sur-Seiche.

erreur

Pique-nique à Saint-Aignan-sur-Roë.

erreur erreur erreur erreur

Pause à Renazé.

erreur erreur erreur

Châtelais (canton de Segré). Localisation.

erreur erreur

Dîner à Champigné (Golf d'Anjou). Localisation.

erreur

LUNDI 15 MAI 2017 : Champigné / Joué-les-Tours, 115 km

En Anjou de Champigné à Baugé.

Localisation.
erreur erreur erreur erreur erreur erreur
Localisation.
erreur

erreur erreur

En Touraine, Langeais.

erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur

En Touraine, Villandry.

erreur erreur erreur

MARDI 16 MAI 2017 : Joué-les-Tours / Issoudun, 130 km

Avant le départ de Tours.

erreur erreur

Cormery (37), sur l'Indre.

erreur erreur

Route forestière de Georges d'Amboise en forêt de Loches (et pyramides de ralliement des équipages de chasse à courre).

erreur erreur erreur erreur erreur erreur

Loché-sur-Indrois (37), plus vaste commune d'Indre-et-Loire.

erreur

Pique-nique à Écueillé (36).

erreur erreur erreur erreur

Moulins-sur-Céphons, Lévroux.

erreur erreur erreur erreur

Saint-Valentin.

erreur erreur erreur

À proximité d'Issoudun.

erreur

MERCREDI 17 MAI 2017 : Issoudun / Cosne-d'Allier, 102 km

Départ d'Issoudun.

erreur erreur erreur

La Champagne Berrichonne.

erreur erreur

Châteauneuf-sur-Cher.

erreur erreur erreur

Le centre de la France, Bruère-Allichamps, Noirlac, Saint-Amand-Montrond, Drevant (pique-nique, pour le groupe « Jean-Paul / Jean-Yves / Michel »).

erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur

Urçay, (pique-nique, pour le groupe « Tortues »).

erreur erreur

Vers Cosne-d'Allier.

erreur erreur erreur

Soirée à Cosne-d'Allier.

erreur erreur erreur erreur

JEUDI 18 MAI 2017 : Cosne-d'Allier / Gîte FFCT, 123 km

Saint-Pourçain-sur-Sioule, après la pluie.

erreur erreur erreur erreur

Déjeuner au restaurant (pour le groupe « Jean-Paul / Jean-Yves / Michel ») à Charmeil 03 (aire urbaine de Vichy). Localisation

erreur

Pique-nique à Saint-Yorre sur les bords de l'Allier (groupe « Christian »).

erreur erreur erreur

Arrivée et soirée au gîte FFCT des Quatre Vents.

erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur

VENDREDI 19 MAI 2017 : Gîte FFCT / Col du Béal / Gîte FFCT 68 km

Juste avant le départ vers le col du Béal.

erreur

Carrefour D313, D42, D97, encore loin du sommet, mais après les passages les plus rudes.

erreur erreur erreur erreur erreur erreur erreur

Dans la deuxième moitié de l'ascension. Localisation

erreur erreur erreur

Vers la fin de l'ascension.

erreur erreur

Quelques arrivées au col.

erreur erreur erreur erreur erreur

On se réchauffe au sommet.

erreur erreur

SAMEDI 20 MAI 2017 : Gîte FFCT, loisirs, repos

Déjeuner au gîte des Quatre Vents.

erreur erreur

Après le dîner, cadeaux et chansons.

erreur erreur

VIDÉOS

À partir de séquences filmées, à l'arrêt, à l'aide d'un iPhone

À partir de séquences filmées à l'aide d'une caméra GOPRO « embarquée »