Brevet Randonneurs Mondiaux de 200 km à Pipriac

Samedi 11 mars 2017

En compagnie de Christian, Jean-Paul et Thierry

Départ à 7 h 40 ; il fait très frais alors que le jour vient de se lever et que le ciel est clair. Dans ces conditions, les montées qui précèdent Saint-Just, que je connaissais et dont je ne me méfie pas assez, rencontrées alors que l'échauffement n'est pas encore vraiment effectué, ne se passent pas très bien pour moi. La récupération s'effectuera doucement sur les 50 premiers kilomètres, encore vallonnés, qui conduisent presque jusqu'à Saint-Gildas-des-Bois.

C'est ensuite pratiquement plat sur 60 kilomètres jusqu'au bord de la mer du côté de Pénestin, puis La Roche-Bernard. Arrêt à Missillac pour que certains puissent acheter de quoi pique-niquer à midi. Nouvel arrêt peu après, sous un beau soleil, pour la photo devant le château de la Bretesche. Au voisinage de la mer le temps devient très gris et presque brumeux : décevant. Autre déception : on est tout près de la mer, mais on ne la voit jamais ! On longe la côte sud de l'embouchure assez étroite de la Vilaine et aucune vue vers le large n'est donc à espérer.

Pique-nique assis sur des bancs sur une place au centre de la Roche-Bernard. Comme boisson, on se contentera donc de l'eau des bidons. Pour les toilettes, on attendra un peu. Le soleil tente parfois de percer, mais il est bien timide ; on le supporterait aisément pourtant.

Beau panorama en franchissant la Vilaine sur le pont de la Roche-Bernard. Je m'arrête prendre une photo à l'entrée du pont, mais personne ne s'arrête en même temps et je ne vois plus personne quand je repars ; je me serais bien arrêté au milieu du pont aussi, mais il me semble que là-bas, de l'autre côté, on m'attend ; alors je continue.

Jusqu'à Saint-Jean-la-Poterie, c'est la visite des hauteurs de la rive droite (nord) de la Vilaine sur 40 km via Marzan, Port-Foleux, Béganne et Rieux. Je n'avais encore jamais emprunté ces voies communales ou chemin ruraux parsemés de belles descentes, de rudes montées et offrant de vastes panoramas à droite sur la vallée. C'est manifestement la partie la plus attractive du parcours et la plus difficile aussi. Vu le profil annoncé, je ne m'attendais pas à cela.

Il faut se méfier des indications de dénivelées indiquées par OPENRUNNER quand un itinéraire à la fois assez long et très vallonné est traité d'un seul tenant. Il ne faut pas perdre de vue que les calculs de dénivelées se font d'après un ÉCHANTILLONNAGE et qu'une montée suivie d'une descente suffisamment courtes pour être situées entre deux points CONSÉCUTIFS d'échantillonnage ne sont pas vues ! Sur le parcours OPENRUNNER 6552102 donné pour ce circuit la distance entre deux points d'échantillonnage consécutifs (appelée « pas » de l'échantillonnage) est égale à 200 m. Exporter les fichiers EVD (ou DVE) et examiner un peu leur contenu pour le constater.

En reconstruisant le parcours OPENRUNNER 6552102 entre le km 109,4 et le km 146,2 (soit de la Roche-Bernard à Saint-Jean-la-Poterie) ce qui donne le parcours OPENRUNNER 7157999 et en s'assurant que le parcours reconstruit coïncide bien avec le parcours original sur cet intervalle, on obtient une dénivelée positive de 491 m. En utilisant le fichier global OPENRUNNER 6552102, on obtient pour cet intervalle une dénivelée positive de seulement 389 m (cf curseur sur le profil altimétrique ou fichier DVE) : différence considérable. Mais pour le parcours OPENRUNNER 7157999 dont la longueur n'est que de 37 km, OPENRUNNER utilise un pas égal à 100 m ce qui conduit à un résultat beaucoup plus juste qu'avec un pas égal à 200 m.

Ceci explique que la dénivelée donnée par le parcours OPENRUNNER 6552102 soit en fait largement sous estimée (comme l'ont constaté quelques participants en comparant les données de leur GPS avec les données du parcours 6552102). Il n'y a là rien de mystérieux.

On trouvera ici des liens (en bleu) vers un extrait du fichier DVE correspondant au parcours OPENRUNNER 6552102 :
  dénivelée de l'intervalle [109,4/146,2] à partir du fichier traitant globalement la totalité du parcours
et vers le fichier DVE correspondant au parcours OPENRUNNER 7157999 :
  dénivelée de l'intervalle [109,4/146,2] à partir du fichier traitant seulement l'intervalle indiqué
J'ai traité les fichiers DVE à l'aide d'un tableur. Les deux premières colonnes, indiquant la distance et l'altitude, ont été produites par les fichiers DVE ; j'ai ajouté deux colonnes : l'une pour indiquer la dénivelée partielle, l'autre pour indiquer la dénivelée positive cumulée.

L'arrêt et la boisson rafraîchissante à Port-Foleux (contrôle) ou de nombreux navires de plaisance sont au mouillage, bien à l'abri, sont appréciés.

C'est ensuite la transition entre la vallée de la Vilaine et celle de l'Oust via Allaire, Peillac, Saint-Gravé et Saint-Congard. On quitte cette dernière vallée par des montées qui manquent de discrétion entre Saint-Martin-sur-Oust et la Gacilly.

L'arrivée est alors proche et se fait en empruntant parfois de longues lignes droites sur lesquelles la distance déjà parcourue amplifie le ressenti de quelques faux-plats. Nous sommes de retour à 18 h 40 après avoir un peu tergiversé dans Pipriac pour rejoindre le contrôle. Une bonne journée de vélo à cette époque de l'année.

erreurerreurerreur